Par des ACAA
pour Vous
EccoMotors,
des solutions économiques et écologiques pour votre moteur.
Le Pataplume
de Jean-Claude et Fabien Léger,
le Pataplume monoplace et le Pataplume II, ULM biplace côte à côte.
Les Cahiers du Ménestrel
de Jean-Claude Afflard,
l'encyclopédie de la construction amateur.
Hélices Valex
Jacky Greziller
- Hélices sur mesure en bois,
- bois aéronautiques
Un savoir-faire inégalé, des équipements de haut niveau.
    • Haut de la page
    • Accueil
    • Derniers articles
    • Recherche
    • Forum
    • Agenda
    • Boutique
    • Liens
    • Contacts
    • Localiser les ACAA

Les Aéro-Constructeurs Amateurs Atlantique

Constructeurs amateurs d'Avion et d'ULM.
startrap2.jpg

 

André nous a quitté

 

L’année passée Charles, cette année André Trébuck, nous sommes tous affligés par la brutale disparition de ces êtres qui représentaient ce que la construction amateur propose d’exemplaire.

André, ingénieur T.P. à la retraite, avait construit sa très astucieuse machine dans son garage en plein centre ville de Niort. Il a commencé tout seul la construction de son «DRUINE Turbulent», en toute humilité, avec comme objectif d’échapper à toutes contraintes extérieures. Ainsi a-t’il conçu une aile en deux parties, lesquelles, placées de part et d’autre du fuselage, prenaient place sur une remorque attelée à sa voiture. Alors qu’il avait terminé le fuselage il devenait membre de l’ACAA, ainsi plusieurs d’entre nous ont-ils pu assister à la première mise en croix du squelette non entoilé à l’occasion de notre rassemblement de Niort.

Nous avons ainsi pu admirer la qualité du travail fourni. L’enthousiasme du passionné d’aviation et de mécanique illuminait son visage de toujours jeune homme. Je n’oublierai jamais son regard pétillant de bonté et la générosité de son sourire dès lors qu’il se trouvait parmi nous, les siens.

C’est un ami chaleureux qui nous a quitté, nous savons depuis qu’il a été à la manoeuvre jusqu’au bout, son dernier mot à la radio étant « ça ne va pas le faire !!». A qui la faute ? Son moteur sans doute ! un petit Rotax 377, 2 temps, dépourvu de réchauffage carburateur, associé à une météo où très localement, après coup, les risques de givrage étaient avérés ; un terrain fraichement labouré et gorgé d’eau, l’équation insoluble que nous devons tous garder en mémoire.

Nous pensons tous à toi André.

Bon voyage.

 

 

 

 

D'autres photos du Turbulent d'André, cliquez ici